EMICODE

Les produits dits « sans solvant » peuvent encore contenir de très petites quantités de substances très volatiles qui aboutissent progressivement dans l’air (émissions COV) et y sont ensuite détectées.

Exemple : terpènes provenant des résines d’arbre utilisés pour l’adhérence de départ. Les concentrations de ces substances sont en principe extrêmement limitées. Quand une ventilation normale est appliquée, elles sont totalement inoffensives.

Pour pouvoir donner une description fiable du comportement de l’émission des produits, le système de classification EMICODE a été mis sur pied par le GEV (Gemeinschaft Emissionskontrollierte Verlegewerkstoffe Klebstoffe und Bauprodukte).

EMICODE permet de classer en fonction de la méthode de test GEV strictement décrite (chambre de test d’émission) et des critères de classification GEV dans les classes d’émissions suivantes :


• EMICODE EC1 PLUS        : Très faibles émissions PLUS
• EMICODE EC1                 : Très faibles émissions 
• EMICODE EC2                 : Faibles émissions 
• EMICODE EC3                 : Pas de faibles émissions

Les valeurs limites TVOC après 28 jours pour ces classes sont décrites comme suit : statut 07/10

µg/m³ après 3 jours TVOC après 28 jours TVOC/TSVOC/ TSVOC
EC 1 PLUS ≤750 ≤60 / 40
EC 1 ≤1000 ≤100 / 50
EC 2 ≤3000 ≤300 / 100

TVOC = Total volatile organic compounds  = Substances organiques volatiles totales
TSVOC= Total semi-volatile organic compound = Substances organiques semi-volatiles totales


Source : classification selon GEV

Qu’est ce qu’EC 1R? Cette classification se rencontre dans la norme EC 1 si un produit est réactif ou s’il s’agit d’une substance dangereuse.